ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Traitement Automatique des Langues

1248-9433
Changement d'éditeur au 1er janvier 2007
 

 ARTICLE VOL 43/1 - 2002  - pp.43-72
TITRE
Vecteurs conceptuels et structuration émergente de terminologies

RÉSUMÉ
Cet article présente les principaux avantages du modèle vectoriel pour la sémantique lexicale. Outre une représentation robuste, ce modèle permet l'émergence de relations entre termes, comme celles de synonymie et d'antonymie relatives. Nous décrivons le formalisme vectoriel utilisé, ainsi que les fonctions de base qui permettent de déterminer la notion de proximité thématique. L'extension de la méthode d'indexation d'un terme issu d'un document de spécialité se base en particulier sur une notion de pliage et de dépliage de vecteurs entre espaces vectoriels. Tout terme défini par d'autres termes qui n'appartiennent pas forcément à la terminologie, va imposer l'union des bases génératrices, et donner lieu à un dépliage du vecteur dans une base plus grande. Nous montrons comment la distribution lexicale, l'antonymie et la synonymie agissent comme des révélateurs de structure et réalisent une mise en relation transversale (non liée aux liens ontologiques) et instantanée dans l'espace vectoriel étendu. Les apports des expériences effectuées permettent de nous focaliser sur l'intérêt de ce type de méthode pour les terminologies.


ABSTRACT
This paper presents some advantages of the conceptual vector model for lexical semantics. Besides being a robust representation, this model allows the emergence of relations between terms, as relative synonymy and antonymy. We describe the underlying model, as well as the basic functions which allow to define the notion of thematic proximity. The extension of the indexation mechanism of a term extracted from a document of some speciality domain is mainly based on the notion of vector folding and unfolding between vector spaces. Any term defined thanks to other terms which may not belong to the specialty terminology, will impose the union of the vector space generative families, and lead to vector unfoldings toward a larger base. We show how the lexical distribution, the antonymy, and the synonymy, play as structure spotlight and transversally brigde terms across extended vector spaces. Some experiments focus us on the interest of this kind of approach for terminology.


AUTEUR(S)
Mathieu LAFOURCADE, Violaine PRINCE, Didier SCHWAB

MOTS-CLÉS
vecteurs conceptuels, structuration lexicale, synonymie relative, antonymie relative, extension ontologique.

KEYWORDS
conceptual vectors, lexical structuration, relative synonymy, relative antonymy, ontological expansion.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (379 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier