ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Traitement Automatique des Langues

1248-9433
Changement d'éditeur au 1er janvier 2007
 

 ARTICLE VOL 43/2 - 2002  - pp.13-42
TITLE
Non-Sentential Utterances: A Corpus Study

RÉSUMÉ
Le dialogue est rempli d'énoncés intuitivement complets, mais qui ne sont pas des propositions hors de leur contexte, typiquement les réponses courtes aux questions. Le traitement de tels énoncés non phrastiques (Non Sentential Utterances, NSUs) est connu comme étant difficile, d'un point de vue théorique comme calculatoire. Dans cet article, nous proposons une étude basée sur corpus des NSUs. Nous proposons une classification dans le dialogue complète et théoriquement fondée, sur la base d'une portion du British National Corpus (BNC). Cette étude suggère que l'interprétation des NSUs est susceptible d'être résolue grâce à une grammaire relativement complexe, combinée avec une approche fondée sur la dynamique des énoncés, c'est-à-dire une stratégie qui garde la trace d'un enregistrement fortement structuré du dialogue des entités introduites dans le contexte par les énoncés. Il n'est notamment pas évident qu'un raisonnement complexe et centré sur un domaine spécifique soit nécéssaire.


ABSTRACT
Dialogue is full of intuitively complete utterances that are not sentential in their outward form, most prototypically the "short answers" used to respond to queries. As is well known, processing such non-sentential utterances (NSUs) is a difficult problem on both theoretical and computational grounds. In this paper we present a corpus-based study of NSUs. We propose a comprehensive, theoretically grounded classification of NSUs in dialogue based on a sub-portion of the British National Corpus (BNC). The study suggests that the interpretation of NSUs is amenable to resolution using a relatively intricate grammar combined with an utterance dynamics approach. That is, a strategy that keeps track of a highly structured dialogue record of entities that get introduced into context as a result of utterances. Complex, domain-based reasoning is not, on the whole, very much in evidence.


AUTEUR(S)
Raquel FERNÁNDEZ, Jonathan GINZBURG

MOTS-CLÉS
Ellipsis, HPSG, Expressions fragmentaires, Analyse de corpus.

KEYWORDS
Ellipsis, HPSG, Fragmentary utterances, Corpus analysis.

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (280 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier